Les plus belles phrases et citations sur la neige

Je présente un recueil de les plus belles phrases et citations sur la neige. Parmi les thèmes annexes, voir aussi Les plus belles phrases et citations sur l’hiver et Les plus belles citations sur Noël.

**

Les plus belles phrases et citations sur la neige

Si éclairants soient les grands textes, ils donnent moins de lumière que les premiers flocons de neige.
(Christian Bobin)

La neige apaise tout, on dirait qu’elle porte en elle le silence ou, plutôt, que dans l’espace qui sépare deux flocons, entre les flocons, il y a le silence.
(Jon Kalman Stefansson)

Il neige. La métamorphose du monde se fait en silence.
(Heinrich Wiesner)

Qu’est-ce que la neige ? Un peu de froid, beaucoup d’enfance.
(Christian Bobin)

Lorsque l’on décrit la neige, l’on devrait commencer par les rires des enfants.
(Fabrizio Caramagna)

La neige possède ce secret de rendre au coeur en un souffle la joie naïve que les années lui ont impitoyablement arrachée.
(Antonine Maillet)

Si l’existence n’était qu’un chant d’été, personne ne saurait combien la neige est belle en hiver.
(Yasmina Khadra)

Chacun recèle en lui une forêt vierge, une étendue de neige où nul oiseau n’a laissé son empreinte.
(Virginia Woolf)

Il neige.
Et tout est comme ça, lent, sinueux, élégant, délicat, doux, comme ça. Cristallin.
(followfabrizio, Twitter)

La première neige a plané, frivole, au-dessus de la terre froide, elle est venue en avant-garde, n’est pas restée, est repartie légère, trois petits tours, deux petits airs de danse, la neige est une enfant.
(Christian Bobin)

La neige est une enfant en robe blanche, une petite fille qui fait ses premiers pas sur terre, une petite fille d’un an, un an et demi, elle apparaît, elle disparaît, elle réapparaît l’année suivante et elle a toujours le même âge, elle ne vieillit pas.
(Christian Bobin)

Est-ce parce qu’elle aime les arbres et les champs que la neige les embrasse si doucement? Après cela, vois-tu, elle les met bien au chaud sous son couvre-pied blanc, et peut-être leur dit-elle : “Dormez bien, mes chéris, jusqu’à ce que l’été revienne”.
(Lewis Carrol)

J’aime la neige. J’aime surtout la neige qui tombe quand on ne s’y attend pas. On se
sent comme dans un secret.
(Fabrizio Caramagna)

La neige possède cinq caractéristiques principales
Elle est blanche. C’est donc une poésie. Une poésie d’une grande pureté.
Elle fige la nature et la protège. C’est donc une peinture. La plus délicate peinture de l’hiver.
Elle se transforme continuellement. C’est donc une calligraphie. Il y a dix mille manières d’écrire le mot neige.
Elle est une surface glissante. C’est donc une danse, sur la neige tout homme peut se croire funambule.
Elle se change en eau. C’est donc une musique. Au printemps, elle change les rivières et les torrents en symphonie de notes blanches.
(Maxence Fermine)

Nous devrions apprendre à entrer dans la vie des autres avec cette même grâce et cette
même capacité à étendre un voile de beauté sur les choses que la neige a.
(Don Cristiano Mauri)

Les pierres dorment sous la neige avec des rêves de verdure dans le cœur.
(Olav H. Hauge)

Mariam regarda les flocons de neige tournoyer devant la fenêtre en se rappelant les paroles de Nana: chaque flocon était en réalité un soupir poussé par une femme accablée, quelque part dans le monde. Toutes ces plaintes silencieuses montaient au ciel et y formaient des nuages de plus en plus gros, jusqu’au moment où ils se brisaient en minuscules fragments qui tombaient sans bruit sur la terre.
(Khaled Hosseini)

C’était une nuit de pleine lune, on y voyait comme en plein jour. Une armée de nuages aussi cotonneux que des flocons vint masquer le ciel. Ils étaient des milliers de guerriers blancs à prendre possession du ciel. C’était l’armée de la neige
(Maxence Fermine)

Quand la neige tombe, la nature écoute.
(Antoinette van Kleeff)

Une boule de neige en pleine figure est certainement la meilleure entrée en matière pour une amitié durable.
(Markus Zusak)

Et si les flocons de neige étaient des enveloppes blanches contenant des messages
invisibles, des lettres de correspondance que les fées envoient aux enfants ?
(Fabrizio Caramagna)

Et ils s’aimèrent l’un et l’autre, suspendus sur un fil, de neige.
(Maxence Fermine)

Le ciel est bas —les nuages sales.
Un flocon de neige errant
Par une grange ou une ornière
Délibère s’il s’en ira.
(Emily Dickinson)

Il a aussi neigé l’an dernier : j’ai fait un bonhomme de neige. Mon frère l’a écrasé et moi j’ai écrasé mon frère. Puis, nous avons pris le thé ensemble.
(Dylan Thomas)

La neige sur l’eau : le silence sur le silence.
(Jules Renard)

Comme elle aspirait à l’hiver, alors!
Scrupuleusement austère dans son ordre
de blanc et de noir,
Glace et roc, chaque sentiment bien circonscrit
Et la discipline glacée du coeur
Exacte comme un flocon de neige.
(Sylvia Plath)

La neige, ce n’est rien, du néant que nous passons notre vie à déplacer entre deux courts étés.
(Pierre Turgeon)

La neige accumulée sur la place, aussi douce que de la mousse, aspirait complètement mes pas. J’entendait ses crissements résonner sous mes pieds, comme une créature géante mâchant soigneusement la proie qu’elle vient de capturer.
(Haruki Murakami)

Lorsqu’il neige, avec quelle délicatesse le ciel se saisit du grand va-et-vient du monde et
le dispose dans une bulle silencieuse.
(Fabrizio Caramagna)

Le temps c’est comme un flocon de neige, pendant qu’on se demande ce que l’on va faire avec, il fond.
(Anonyme)

Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage.
(Proverbe chinois)

La vieillesse arrive brusquement, comme la neige. Un matin au réveil, on s’aperçoit que tout est blanc.
(Jules Renard)

A Noël, je n’ai pas plus envie de rose que je ne voudrais de neige au printemps. J’aime chaque saison pour ce qu’elle apporte.
(William Shakespeare)

Je verrai les printemps, les étés, les automnes ;
Et quand viendra l’hiver aux neiges monotones,
Je fermerai partout portières et volets
Pour bâtir dans la nuit mes féeriques palais.
(Charles Baudelaire)