Les plus belles phrases et citations sur le coquelicot

Coquelicot - Aforisticamente
Coquelicot - Aforisticamente

Le coquelicot est un symbole de fragilité et de ténacité.

Je présente un recueil de les plus belles phrases et citations sur le coquelicot. Parmi les thèmes annexes, voir aussi Les plus belles phrases et citations sur l’arc-en-ciel.

**

Les plus belles phrases et citations sur le coquelicot

Des coquelicots en chemise de soie rouge passent le fleuve de l‘air.
(Christian Bobin)

Et que nos coeurs chaque jour s’ouvrent à la fraîcheur et à l’éclat des coquelicots.
(Christian Bobin)

Le coquelicot se dresse dans un champ. Rien à faire. Toi tu es là, à essayer de remarquer les autres fleurs, mais lui reste là, campé dans ton regard. Et il peint le rouge comme un dieu.
(Fabrizio Caramagna)

À l’improviste le mois de juin s’étala dans le temps, comme un champ de coquelicots.
(Pablo Neruda)

Je n’aurais pas dû entrer dans ce champ pour cueillir des coquelicots. Je le savais, pourtant : les coquelicots, il faut les aimer avec les yeux, pas dans les mains.
Dans les yeux, ils flambent.
Au bout des doigts, ils fanent.
(Christian Bobin)

C’est la saison rouge. Cerises et coquelicots
(Albert Camus)

Je voudrais avoir pour chaque personne l’attention que le rouge a pour les coquelicots.
(Fabrizio Caramagna)

Et qui n’a pas un amour ?
Et qui ne jouit pas parmi des coquelicots ?
(Alejandra Pizarnik)

Un coquelicot à la main
Je traverse
La foule.
(Kobayashi Issa)

La merveilleuse insolence du coquelicot poussant partout et insouciant de tout, offre son rouge à qui sait le voir.
(GinevraCardinal, Twitter)

Le coquelicot dresse dans les champs sa fleur sauvage et frêle, résistante et singulière, que personne n’a plantée, dont la flamme parcourt les champs comme un message.
(Marcel Proust)

Le coquelicot est si libre. Que vous ne le verrez jamais lié dans un bouquet. Il meurt à peine cueilli.
(Anonyme)

Nous sommes des coquelicots sauvages, nous appartenons à ceux qui restent dans la marge et poussent dans les endroits les plus inattendus. Ceux qui ne comptent pas, qu’on ne voit pas dans les jardins bien soignés et bien rangés, et qui aiment les mauvaises herbes avec leurs histoires compliquées.
(Fabrizio Caramagna)

Tu es contagieux
Comme le feu des coquelicots
Traçant un chemin de contrebandier
Dans le sommeil doré des blés
(Christian Bobin)

Tout est fleur, dans
ces champs, pommiers,
bleus titubants, broussailles d’or
et les coquelicots habitant l’herbe verte.
(Pablo Neruda)

Je ne peux t’aimer
Qu’avec des baisers
Et des coquelicots.
(Pablo Néruda)

Chère Laure. J’ai hâte de revoir sur le talus du chemin de fer ces beaux coquelicots rouges qui regardent passer les trains. Ils sont si beaux et si fragiles qu’ils rappellent un peu ce que nous sommes. Apercevoir un champ entier de ces fleurs cardinales est un pur bonheur.
(Arthur Rimbaud)

J’envie cet enfant qui se penche sur l’écriture du soleil, puis s’enfuit vers l’école, balayant de son coquelicot pensums et récompenses
(René Char)

Les coquelicots fleurissent,
tristesse
jusqu’à la pointe des cheveux
(Takako Hashimoto)

Les coquelicots tombent
Mes pensées s’agitent
sans un bruit.
(Hitomi Okamoto)

Il n’est aucune beauté qui n’ait sa tache noire. Même le coquelicot. Au cœur porte la sienne, que chacun peut voir.
(Proverbe du Maroc)

On apprend dès l’enfance que du rouge c’est du rouge.. Les coquelicot par exemple.. Mais est ce que tout le monde perçoit le rouge comme mon rouge ou leurs perception du rouge correspond à ma perception du bleu..
(HermannM1, Twitter)

Où sont donc les lilas ?
Et la métaphysique couverte de coquelicots ?
Et la pluie qui frappait si souvent
ses paroles les remplissant
de brèches et d’oiseaux ?
(Pablo Neruda)

Elle choisissait avec soin ses couleurs. Elle s’habillait lentement, elle ajustait un à un ses pétales. Elle ne voulait pas sortir toute fripée comme les coquelicots.
(Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Si tous les cons portaient une pastille rouge, le monde serait un grand champ de coquelicots!
(Michel Audiart)

Parfois il vaut mieux un peu de romantisme, de poésie, de charme qui nous éloignent de ces champs nauséabonds. Le coquelicot poussera toujours dans les champs.
(Arthur Rimbaud)