Les plus belles phrases et citations sur l’hiver

Je présente un recueil de les plus belles phrases et citations sur l’hiver. Parmi les thèmes annexes, voir aussi Les plus belles phrases et citations sur le coucher de soleil et le crépuscule.

**

Les plus belles phrases et citations sur l’hiver

Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été.
(Albert Camus)

L’hiver, cette saison de silence froid, mais aussi d’attente féconde.
(Stefan Satrenkyi)

Si l’existence n’était qu’un chant d’été, personne ne saurait combien la neige est belle en hiver.
(Yasmina Khadra)

Les étés volent toujours… les hivers marchent !
(Charlie Brown, de Charles M. Schulz)

Sens-tu cette mordante sensation de froid dans l’air, la grisaille dans les yeux et ces longs couchers du soleil ? C’est l’hiver qui se prépare.
(Stephen Littleword)

La couleur du printemps se retrouve dans les fleurs ; la couleur de l’hiver dans l’imagination.
(Terri Guillemets)

L’hiver est le temps du réconfort, de la bonne nourriture, du contact avec une main bienveillante et d’une conversation près du feu : il est le temps de la maison..
(Edith Sitwell)

Comme l’hiver doit être froid pour ceux qui n’ont pas de souvenirs chaleureux.
(Anonyme)

La vie du cristal, l’architecture du flocon de neige, le feu du gel, l’âme du rayon de soleil.
L’air pétillant de l’hiver renferme tout cela.
(John Burroughs)

L’hiver, on se pelotonne avec un bon livre et on rêve en se tenant à l’écart du froid.
(Ben Aaronovitch)

L’hiver. Regarder par la fenêtre et se passer d’une couleur à la fois jusqu’au gris, jusqu’à l’ombre, jusqu’à la conviction d’être aveugle. Comme le printemps semble loin.
(Fabrizio Caramagna)

Dans les yeux ne se reflètent plus les routes maritimes, les tourbillons du soleil et les courses dans les prés. L’hiver a tout effacé.
(Fabrizio Caramagna)

S’allonger sur le sable de la mer en hiver, ouvrir ses mains au soleil et laisser son identité s’évaporer.
(Fabrizio Caramagna)

La simplicité de l’hiver a une morale profonde. Le retour de la nature, après une saison de splendeur et de prodigalité, à des habitudes simples et austères.
(John Burroughs)

Chaque mille devient le double en hiver.
(George Herbert)

Un mot doux peut réchauffer trois mois d’hiver.
(Proverbe japonais)

Petit, je pensais que le givre était une poudre magique que le vent offrait à l’hiver pour le
rendre plus beau, doux et merveilleux. Lorsque cette poudre magique recouvre tout, je
sais que la nature ne laisse rien au hasard.
(Stephen Littleword)

Il faut toujours un hiver pour bercer un printemps.
(Anonyme)

Comme elle aspirait à l’hiver, alors!
Scrupuleusement austère dans son ordre
de blanc et de noir,
Glace et roc, chaque sentiment bien circonscrit
Et la discipline glacée du coeur
Exacte comme un flocon de neige.
(Sylvia Plath)

Toute rose est proie de l’hiver.
(Djalal al-dîn Rûmi)

Jamais les voix ne sont aussi belles qu’en hiver, à la tombée du jour, quand les lignes du corps s’estompent et qu’elles semblent s’élever du néant avec une intonation intime si rare en plein jour.
(Virginia Woolf)

Je ne connais rien de plus sinistre que la chute des feuilles, en automne, qui annonce ces longs mois d’arbres noirs, d’arbres morts en hiver.
(Alain Rémond)

L’hiver, saison de l’art serein, l’hiver lucide.
(Stéphane Mallarmé)

Dans un large fauteuil, près du foyer béni, Comme on peut voyager, l’hiver, à l’infini !
(Hippolyte Laroche)

L’automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver.
(George Sand)

On voudrait avoir ce courage des oiseaux en hiver.
(Françoise Lefèvre)

En vérité je hais l’hiver, parce que l’hiver hait la chair. Partout où il la trouve dénudée, il la châtie, il la fouaille, comme un prédicateur puritain.
(Michel Tournier)

Il est certain biais de lumière
L’hiver après-midi,
Accablant, comme la lourde
Harmonie des cathédrales –
(Emily Dickinson)

L’hiver, point de chaleur, point de lumière, point de midi, le soir touche au matin, brouillard, crépuscule, la fenêtre est grise, on n’y voit pas clair. Le ciel est un soupirail. Toute la journée est une cave. Le soleil a l’air d’un pauvre. L’affreuse saison ! L’hiver change en pierre l’eau du ciel et le cœur de l’homme
(Victor Hugo)

Je voudrais que tu viennes me rejoindre par un soir d’hiver et que, serrés l’un contre l’autre, contemplant l’obscurité de la rue déserte et glacée, nous nous rappelions ces autres hivers fabuleux où nous vivions ensemble, sans le savoir.
(Dino Buzzati)

Je verrai les printemps, les étés, les automnes ;
Et quand viendra l’hiver aux neiges monotones,
Je fermerai partout portières et volets
Pour bâtir dans la nuit mes féeriques palais.
(Charles Baudelaire)

Les gens ne remarquent pas si c’est l’ hiver ou l’été quand ils sont heureux.
(Anton Cechov)

L’automne est le printemps de l’hiver.
(Henri de Toulouse-Lautrec)

Les pauvres ont la glace en hiver et les riches en été.
(Anonyme)

La haine, c’est l’hiver du coeur.
(Victor Hugo)

C’est l’abbé qui fait l’église ; C’est le roi qui fait la tour ; Qui fait l’hiver ? C’est la bise. Qui fait le nid ? C’est l’amour.
(Victor Hugo)

L’hiver n’est bon que pour les choux, ou pour faire gagner la toux.
(Proverbe français)

Notre vie est comme une journée d’hiver; nous naissons entre minuit et une heure du matin; le jour ne point pas avant huit heures; et il n’est pas encore quatre heures de l’après-midi qu’il fait nuit de nouveau; à minuit vient la mort.
(Georg Christoph Lichtenberg)

L’hiver est dans ma tête, mais l’éternel printemps est dans mon coeur.
(Victor Hugo)

Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver racontés, le matin, à la table des anges.”
(Khalil Gibran)